logo

Une agriculture résiliente pour la santé mondiale

Repenser l’agriculture pour lutter contre les pandémies

Une année de pandémie, marquée par de grandes incertitudes. On lutte contre les symptômes et on en recherche les causes – il est temps d’agir !

Les 4 et 5 juin 2021, nous avons discuté les thèses suivantes avec des expert-e-s de renom, en ligne et peut-être en présentiel:

  • Thèse 1: L’apparition plus fréquente de virus (zoonoses) est une conséquence de notre production alimentaire industrialisée et mondialisée. 
  • Thèse 2: Les acteurs qui ont provoqué la crise sont aussi ceux qui en profitent le plus. 
  • Thèse 3: Pour sortir de l’impasse, il faut créer une nouveau «métabolisme» entre les êtres humains et la nature: promouvoir l’agroécologie et la souveraineté alimentaire contre l’élevage industriel et la privatisation des terres et de l’eau.

  • Programme

    VENDREDI 4 JUIN 2021
    18:00 Bienvenue
    18:10 Introduction: Le réchauffement planétaire et la pandémie de Covid-19. Pourquoi nous devons radicalement revoir notre métabolisme avec la nature
    Christian Zeller, Université de Salzbourg
    L’agriculture industrielle est un facteur important de la crise climatique, en particulier la production de viande et de produits laitiers. Christian Zeller présente le contexte et discute des enjeux d’une agriculture qui transforme le «vivant» en marchandise. Il explique également la notion de «métabolisme entre les êtres humains et la nature» et son importance pour déterminer les luttes à mener.
    18:40 Vue d’ensemble: Agribusiness, capital financier et pandémies
    Rob Wallace et Alexander Liebman (Pandemic Research for the PeopleARERC)
    L’agriculture et l’élevage industriels ainsi que les chaînes mondialisées de valeur et de produits favorisent l’émergence et la propagation de nouveaux virus et maladies. Rob Wallace et Alexander Liebman analysent la problématique et ses causes à l’aide de divers exemples. Ils abordent également la valorisation de la nature, et présentent les acteurs et les structures qui en tirent profit.
    19:20 Axe I: L’élevage industriel et ses conséquences
    Devlin Kuyek (GRAIN)
    Les nouvelles maladies apparues dans l’élevage industriel se propagent rapidement, notamment par le biais des chaînes de production mondialisées. De nouvelles «normes de biosécurité» internationales sont censées empêcher cela à l’avenir. Prenant l’exemple de la peste porcine africaine, Devlin Kuyek explique la teneur de ces normes et leur impact sur les structures paysannes d’élevage. Étude GRAIN sur la peste porcine africaine
    19:50 Questions-réponses avec tous les intervenants de la journée
    20:30 Clôture
    SAMEDI 5 JUIN 2021
    12:30 Bienvenue à la deuxième journée
    12:40 Axe II:  Réchauffement planétaire, privatisation de l’eau et santé publique
    Maude Barlow (militante canadienne)
    Le réchauffement climatique aggrave les menaces qui pèsent sur les réserves d’eau mondiales. La pandémie met en lumière l’importance de l’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires. Maude Barlow démontre que la pénurie croissante suscite de nouvelles velléités de privatisation. Quelles conséquences pour la santé publique et l’agriculture, en particulier pour les petites structures paysannes? Et comment lutter contre la montée de la privatisation?
    13:10 Perspectives: L’agriculture est un système social.  Créer un nouveau métabolisme entre les êtres humains et la nature grâce à l’agroécologie.
    Tammi Jonas (Jonai Farms & Meatsmiths, PReP et présidente de l’Alliance australienne de souveraineté alimentaire)
    Comment transformer l’agriculture pour éviter de nouvelles pandémies? Et quel est le rôle de la souveraineté alimentaire et de l’agroécologie? L’intervention de Tammi Jonas aborde notamment le projet Pandemic Research for the people. De plus, sa propre exploitation agricole prouve qu’une agriculture «respectueuse de la nature et des êtres humains» est possible.
    13:40 Pause
    14:00 Discussion finale: Il est temps de se responsabiliser
    Maude Barlow, Tammi Jonas, Raffaele Morgantini (CETIM) et Christian Zeller, animation par Eva Gelinsky (semnar / saatgutpolitik & wissenschaft)
    Entamer une transformation sociale et écologique de l’agriculture: où et comment?
    15h Clôture

  • Documents de référence et liens

  • Organisation

  • Soutien

    Abl alternatiba léman     blue community Europäisches BürgerInnen Forum HEKS     longomai multiwatch     ecvc   uniterre

     

  • Partenaire média

    Dieses Bild hat ein leeres Alt-Attribut. Der Dateiname ist WOZ-Logo-Unterzeile-sw-1-1024x311.png